Ministère
Cliquer pour imprimer cette page.

Voir aussi...
 
Accueil > Ministère > Plans de transport > Montréal (plan de gestion des déplacements) > Détail des projets > Rénovation des réseaux de transport

Réseau routier
Menu.

La majorité des autoroutes de la région ont été construites dans les années 60 et 70 et elles auront plus de 40 ans en 2006. Malgré les efforts considérables réalisés par le Ministère au cours des dernières années pour maintenir en bon état ces infrastructures (chaussées et structures), le rythme des réparations majeures ira en augmentant au cours des deux prochaines décennies. Le Ministère prévoit donc investir 392 M$ en conservation des réseaux routiers d'ici 2005. Plusieurs axes de la région métropolitaine sont visés par ces travaux.

  • Ainsi, des travaux majeurs de réfection seront effectués sur l'A-13 où les dalles de béton montrent d'importants signes de détérioration. Les travaux requis visent la réfection des chaussées, la rénovation complète des dalles, ainsi que des correctifs de nature géométrique.
    Coût 2000-2005 : 120 M$
  • Des déficiences structurales se manifestent aux viaducs, murs et autres ouvrages d'art de l'A-15, Décarie. Il est prioritaire de procéder à une remise en état majeure des 22 ponts d'étagement surplombant cette autoroute. Les murs la ceinturant nécessitent des réparations importantes, notamment au niveau des parapets. De plus, une redistribution plus adéquate des bretelles, associée à un réaménagement des voies de service, permettra d'optimiser les échanges.
    Coût 2000-2005 : 43 M$
  • Des travaux de conservation importants seront aussi nécessaires sur l'A-15, au niveau de l'échangeur Turcot, pour remettre en état les structures et corriger les caractéristiques géométriques de l'une des bretelles.
    Coût 2000-2005 : 60 M$
  • Sur la couronne nord, l'A-15 est le seul axe autoroutier à relier la région de Montréal à celle des Laurentides et elle est fortement sollicitée tant pour les déplacements des personnes de la couronne nord et de Laval vers l'île de Montréal que pour les déplacements de marchandises. Construites dans les années 1958-1959, les dalles de béton de l'A-15 à Laval sont dans un état de détérioration avancée sur plusieurs tronçons et nécessitent des travaux de remise à neuf.
    Coût 2000-2005 : 41 M$
  • Sur l'A-40, dans l'ouest de la CUM, l'augmentation des débits de circulation fait en sorte que la chaussée se détériore rapidement. Des travaux de réfection seront nécessaires pour remettre en état la chaussée de béton, ainsi que les structures.
    Coût 2000-2010 : 22,1 M$

D'autres axes routiers de la région métropolitaine de Montréal nécessiteront des interventions en matières de conservation :

  • A-40, pont de l'Île-aux-Tourtes : 20,16 M$
  • Route 138, pont Honoré-Mercier : 18,75 M$
  • A-19, Laval : 13,8 M$
  • A-40, Charlemagne, Lachenaie et Le Gardeur : 10,5 M$
  • A-20, pont Galipeault : 6,6 M$
  • A-15 Nord, Rive-Sud : 6,32 M$
  • A-25, Rive-Nord : 11,52 M$

Transport en commun
Menu.

En transport en commun, le principal actif, le métro de Montréal, date également des années 70.  Des montants de près de 242 M$ pour la période 2000-2005 seront consentis non seulement pour renouveler une partie du matériel roulant original (wagons), mais également pour rajeunir les infrastructures de base du métro (équipements, stations et tunnels), le remplacement des autobus et les autres investissements récurrents (trains de banlieue et autres).

Voir aussi :