Grand Public
Cliquer pour imprimer cette page.

Voir aussi...
 
Accueil > Véhicules de promenade > Sécurité routière > Sécurité en conditions routières hivernales > Terminologie des conditions routières hivernales

Introduite par le ministère des Transports en 1963, l’information sur « l’état des routes » a été immédiatement appréciée. La diffusion de l’information n’a cessé de s’améliorer grâce aux avancées technologiques.

Depuis la saison 2012-2013, le Ministère utilise une terminologie simplifiée sur Québec 511. Celle-ci présente séparément les conditions de la chaussée et les conditions de visibilité afin de fournir aux usagers de la route une information plus détaillée et de faciliter la prise de décision avant un déplacement en période hivernale.

La terminologie et les définitions

Voici les termes qui ont été testés auprès des usagers de la route et qui ont été retenus par le Ministère pour diffusion sur Québec 511. Le but est de permettre aux utilisateurs de prendre des décisions réfléchies par rapport au niveau de difficulté d’un déplacement en hiver. En effet, après avoir consulté diverses sources d’information sur les conditions météorologiques, ainsi que les conditions de la chaussée et de visibilité, les conducteurs pourront adapter leur conduite en conséquence.

Cette terminologie permet également au personnel des communications ministérielles et aux médias de fournir, à tous les usagers du réseau routier, une information précise sur les conditions routières hivernales.

Les conditions de la chaussée

Dégagée et sèche

Conditions de la chaussée : dégagée et sèche. Cliquer pour visionner l'extrait vidéo (format WMV, 11,6Mo).

Tous les pneus d’un véhicule roulent sur une surface dégagée et sèche sur une partie importante d’un tronçon donné.

Dégagée et mouillée

Conditions de la chaussée : dégagée et mouillée. Cliquer pour visionner l'extrait vidéo (format WMV, 11,6Mo).

Tous les pneus d’un véhicule roulent sur une surface dégagée et mouillée sur une partie importante d’un tronçon donné.

Partiellement enneigée

Conditions de la chaussée : Partiellement enneigée. Cliquer pour visionner l'extrait vidéo (format WMV, 11,3Mo).

Les pneus d’un côté du véhicule roulent sur une surface enneigée sur une partie importante d’un tronçon donné, alors que les pneus de l’autre côté du véhicule roulent sur une surface dégagée.

Partiellement couverte de neige durcie

Conditions de la chaussée : partiellement couverte de neige durcie. Cliquer pour visionner l'extrait vidéo (format WMV, 11,7Mo).

Les pneus d’un côté du véhicule roulent sur une surface couverte de neige durcie sur une partie importante d’un tronçon donné, alors que les pneus de l’autre côté du véhicule roulent sur une surface dégagée.

Partiellement glacée

Conditions de la chaussée : partiellement glacée. Cliquer pour visionner l'extrait vidéo (format WMV, 11,6Mo).

Les pneus d’un côté du véhicule roulent sur une surface glacée sur une partie importante d’un tronçon donné, alors que les pneus de l’autre côté du véhicule roulent sur une surface dégagée.

Enneigée

Conditions de la chaussée : enneigée. Cliquer pour visionner l'extrait vidéo (format WMV, 10,9Mo).

Tous les pneus d’un véhicule roulent sur une surface enneigée sur une partie importante du tronçon donné.

 Couverte de neige durcie

Conditions de la chaussée : couverte de neige durcie. Cliquer pour visionner l'extrait vidéo (format WMV, 11,7Mo.

Tous les pneus d’un véhicule roulent sur une surface couverte de neige durcie sur une partie importante d’un tronçon donné.

Glacée

Conditions de la chaussée : glacée. Cliquer pour visionner l'extrait vidéo (format WMV, 11,1Mo).

Tous les pneus d’un véhicule roulent sur une surface glacée sur une partie importante d’un tronçon donné.

 Fermée

Condtions de la chaussée : fermée.

Le tronçon consulté est fermé.

Lames de neige

Peu importe les conditions routières, des lames de neige peuvent s’accumuler dans les voies de circulation sur le tronçon consulté. Lorsque des lames de neige s’accumulent sur une partie ou sur toute la largeur d’une ou de plusieurs voies de circulation, les commentaires indiquent qu’il y a des lames de neige.

Les conditions de visibilité

En tout temps, les conditions de conduite sont influencées par la visibilité.

Trois conditions de visibilité sont alors utilisées :

Bonne
Réduite
Nulle

Des chutes de neige, de la brume s’élevant d’un cours d’eau, du brouillard ou de la poudrerie peuvent nuire à la visibilité. Ces facteurs de réduction de la visibilité influencent les conditions qui sont communiquées aux conducteurs.

Visibilité bonne

La visibilité est supérieure à 500 m sur l’ensemble du tronçon consulté.

Visibilité réduite

La visibilité varie de 250 à 500 m par endroits localisés ou sur une partie importante du tronçon consulté.

Visibilité nulle

La visibilité est inférieure à 250 m par endroits localisés ou sur une partie importante du tronçon consulté.

Bouton - Système de couleurs utilisé

Trois couleurs sont utilisées pour indiquer les conditions de la chaussée et les conditions de visibilité pour chaque tronçon consulté sur le site Québec 511 du ministère des Transports.

Celles-ci ont été choisies notamment parce qu’elles peuvent être discernées par les personnes souffrant de daltonisme. Deux d’entre elles (noir et blanc) représentent les couleurs que les usagers de la route ont l’habitude de voir sur la route pendant l’hiver. En effet, l’hiver, les routes dégagées sont noires; ainsi, le noir a été retenu pour représenter une condition de route dégagée. De même, le blanc a été choisi pour représenter une condition de route couverte, puisque les routes couvertes de neige ou de glace sont blanches. Le jaune a été choisi pour représenter les routes partiellement couvertes, après examen des couleurs qui peuvent être discernées par les personnes souffrant de daltonisme.

Voir aussi :