Grand Public
Cliquer pour imprimer cette page.

Voir aussi...
 
Accueil > Véhicules de promenade > Réseau routier > Routes > Numérotation des routes et des sorties d'autoroutes

Le Saint-Laurent est l'axe de base de la numérotation routière au Québec. Ainsi, une route généralement parallèle au fleuve est dotée d'un numéro pair tandis que le chiffre impair désigne une route orientée perpendiculairement au fleuve. Ce principe s'applique à l'ensemble du réseau routier québécois.

Il est à noter que les routes sont classifiées par le Ministère en fonction de leur vocation et leur fonction, ce que l'on appelle la classification fonctionnelle. Essentiellement, cette classification est une hiérarchisation des routes établie selon des critères démographiques et socioéconomiques permettant de réunir les routes à l'intérieur de catégories distinctes : autoroutes ainsi que routes nationales, régionales, collectrices et locales.

Autoroutes
Menu.

Carte indiquant la numérotation des autoroutes

Les numéros varient entre 1 et 99. Ils vont en ordre croissant du sud vers le nord et de l'ouest vers l'est respectivement. Les numéros pairs sont alignés parallèlement au fleuve tandis que les numéros impairs sont orientés perpendiculairement à ce même cours d'eau. Ainsi, l'autoroute 20 (autoroute Jean-Lesage) qui débute à la sortie de Montréal et se termine à Rivière-du-Loup, porte un numéro pair puisqu'elle est parallèle au fleuve. Elle se situe entre les autoroutes 10 (de Montréal à Sherbrooke) et 40 (de Montréal à Québec).

De la même façon, l'autoroute 15 (de la frontière des Etats-Unis à Sainte-Agathe-des-Monts) porte un numéro impair car son orientation générale sud-nord est perpendiculaire au fleuve. Elle se situe entre l'autoroute 5 dans la région de Gatineau et l'autoroute 55 dans la région de Trois-Rivières.

À ces numéros peuvent s'ajouter des préfixes qui servent à préciser la nature de l'autoroute. Ainsi, un préfixe par 4, 6 ou 8 indique une déviation dont chacune des extrémités est reliée à la même autoroute principale.

Carte présentant un exemple d'une autoroute de déviation

Dans le réseau actuel des autoroutes, on ne retrouve pas d'exemple concret d'une déviation. En effet, le numérotage a été établi en fonction des prévisions. On peut toutefois citer l'autoroute 640 qui est considérée comme une déviation de l'autoroute 40, même si elle n'est actuellement rattachée à l'autoroute principale que par une seule extrémité.

Carte présentant un exemple d'une autoroute collectrice Un préfixe impair 5, 7 ou 9 identifie une autoroute collectrice dont une seule extrémité est rattachée à une autoroute principale. Par exemple, dans la région de Québec, l'autoroute 573 qui relie Val-Bélair à l'autoroute 73, est une collectrice de la 73.

Routes
Menu.

Les numéros de routes s'échelonnent de 100 à 399. De 100 à 199, les numéros vont dans un ordre croissant de l'ouest du Québec vers l'est, et du sud du Québec vers le nord, suivant le principe de numérotation déjà énoncé.

Carte indiquant la numérotation des routes principales

Ainsi, les routes 101, 155 et 195 se retrouvent respectivement en Abitibi, en Mauricie et en Gaspésie; les routes 112, 132 et 138 sillonnent le Québec, la première à la hauteur de Sherbrooke, la seconde au sud du Saint-Laurent et la troisième au nord du Saint-Laurent.

Carte indiquant la numérotation des routes secondaires

De 200 à 399, on retrouve au sud du Saint-Laurent les routes 200 à 299 et au nord du fleuve celles de 300 à 399.

Pour des raisons pratiques, le numérotage impair des routes 200 à 399 au sud du fleuve débute dans la région de Montréal et va en progression vers la Gaspésie. Au nord du fleuve, la numérotation commence dans la région de l'Outaouais, se continue vers la Côte-Nord pour se terminer en Abitibi. La progression des chiffres pairs s'effectue toujours du sud au nord, en partant de la frontière des États-Unis.

Sorties d'autoroutes
Menu.

La façon de numéroter les sorties d’autoroutes est semblable à celle qui est utilisée au Canada, aux États-Unis 1 et ailleurs dans le monde. En général, le numéro de sortie d’une autoroute représente la distance kilométrique entre le début de l’autoroute et la sortie en question, plus précisément mesurée au centre de l’échangeur. Le début d’une autoroute est le point le plus à l’ouest ou le plus au sud de celle-ci, en fonction de son orientation générale.

Par exemple, l’autoroute 40 débute à la frontière ontarienne. La sortie numéro 9 sur l’autoroute 40 à Rigaud est située à environ 9 km du début de l’autoroute. Il en est de même de la sortie numéro 203 sur cette autoroute à Trois-Rivières, qui se trouve à environ 203 km du début de l’autoroute.

Il y a cependant quelques exceptions ou cas non conformes à cette règle générale, notamment en ce qui a trait à la numérotation des sorties de l’autoroute 15. Celle-ci possède deux débuts pour le calcul des distances kilométriques : le premier, situé à la frontière des États-Unis et le second, à l’intersection de l’autoroute 40 à Montréal.

Enfin, les numéros de sorties d’autoroutes peuvent être modifiés à la suite du prolongement du réseau autoroutier.

Retour au texte.(1) La signalisation routière au Québec s’harmonise avec celle en vigueur au Canada et aux États-Unis. La signalisation des rues et des routes aux États-Unis est regroupée dans le document intitulé Manual on Uniform Traffic Control Devices for Streets and Highways.

Voir aussi :